Pour en finir avec les Philippines

l
17/04/2014 - Pays : Singapour - Imprimer ce message Syndication :
Comme à l`habitude, quelques observations générales sur le pays que nous quittons.

 * Le job d`agent de sécurité est probablement le plus prospère des Philippines. Il y en a partout : à la porte de tous les commerces, dépanneurs inclus, centres commerciaux, hôtels, banques. Les agents sont tous armés et la longueur du pétard dépend de la quantité de cash qui roule dans l`établissement. Mais ils sont tous sympathiques. Drôle de discuter avec quelqu'un qui a un AK 47 en bandoulière. On se fait fouiller sommairement en entrant dans les commerces quand le gardien le juge nécessaire.

* L'anglais est très très répandu et il n`y a que très rarement un problème de langue ici. Même les jeunes se débrouillent pas mal. D'ailleurs, les Philippins utilisent eux-mêmes des mots anglais dans leur langage courant. Par exemple, ils nomment les chiffres en anglais quand ils parlent entre eux.

* Les Philippines sont beaucoup plus propres que tous les pays que nous avons visités jusqu'à maintenant.

* On voit partout des trans-genres et garçons efféminés (mounes). C'est accepté ici.

* Deux plaies généralisées aux Philippines : les coqs et les chiens. Les premiers sont partout parce que la culture des combats de coqs est répandue. Pour les deuxième, ils sont souvent gardés en cage ou attachés avec trois pieds de corde. Ce sont des chiens frustrés qui jappent après n'importe quoi à n'importe quelle heure.

* On ne mange pas si bien aux Philippines. Beaucoup de fast-food partout, du gras et de la friture. D'ailleurs, une large proportion de la population est dodue. Mais il y a des exceptions spectaculaires. Des poissons et fruits de mer exquis pas mal partout.

* À Manille et Cebu, les gens sont barricadés derrière des grillages et barbelés parfois.

* On voit pas mal de vieux bonhommes (des gros et des pas beaux) avec des jeunes poulettes filipinas. Plus évident dans les grandes villes, plus discret ailleurs.

* Partout au pays, il y a prolifération de magasins de prêts sur gage (pawn shops). De nombreux dans chaque ville et village.

* Dans les commerces, les gens sont très polis. Ça donne gaiment du Sir et du Ma'am qu'ils prononcent comme Mom. Renée avait l'impression au début d'être la mère de tout le monde.

* Au restaurant, on vous apporte normalement  une fourchette et une cuillère à soupe pour manger. Si vous voulez un couteau, il faut le demander.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Annick T
le 17/04/2014 à 10:39:35
ces petites anecdotes sont savoureuses, à déguster sans couteaux.
bonnes découvertes dans ce nouveau pays.
bisous,
Par guill
le 17/04/2014 à 18:03:37
Ce message s\'adresse seulement à Renée, comment Jappy connait l\'haleine de poney; aurait-il déjà frencher un poney, c\'est à approfondir .Beau séjour au Philippine, très intéressant à lire avec la morve au nez en rentrant de pelleter.Bravo Bisou.

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)