Legazpi

l
27/03/2014 - Pays : Philippines - Imprimer ce message Syndication :
27 mars 2014
Legazpi, sud de l'île de Luzon, Philippines
Legazpi Tourist Inn (18 $, coquerelles incluses)


Nous sommes tellement heureux de sortir de Manille et nous n'en retenons malheureusement pas grand'souvenirs positifs. En plus, c'est là que nous avons eu de la pluie pour la première fois en plus de deux mois. Malheur ! À bien y penser, il n'y a pas de villes dans le monde visitées au fil des années où nous ne retournerions pas, sous aucun prétexte. On se part une telle liste avec Manille. On a un bus de nuit prévu pour quitter la ville à 20h30. Un autocar de luxe avec sièges de style Lazy boy et de la place pour les jambes. On va pouvoir dormir. La gare routière n'est pas loin alors on demande un taxi pour 19h30. On veut arriver bien en avance. Le gardien de notre hôtel donne les consignes au chauffeur de taxi qui se dirige dans la bonne direction. Mais il y a du trafic, c'est pas possible. Ça n'avance pas. À un moment donné, le chauffeur bifurque et il ne va plus dans la bonne direction. Je pose la question à savoir s'il va à telle gare de la compagnie de bus X sur tel boulevard. ll me dit que non, que le gardien de l'hôtel lui a dit d'aller à telle autre gare de bus. Tabarnak, avec le trafic qu'il y a, on va manquer notre bus et perdre nos billets. Le chauffeur se sort du trafic, passe par une ruelle, puis par une autre et une autre. Le vieux schnouk réussit à nous emmener à la bonne gare quinze minutes avant le départ. La possibilité de passer une nuit supplémentaire à Manille ne nous chantait vrrrrraiment pas. Nous n'étions pas de bonne humeur et nerveux. En plus, pour la première fois du voyage, je commence à avoir la selle point ferme, comprends-tu ? Maudite Manille à marde !

Le voyage vers Legazpi prend dix heures mais ça passe vite en dormant. Deux choses nous emmène ici : le volcan Mayon, volcan actif qui a une forme conique parfaite. Et la possibilité d'aller faire du snorkel avec des requins baleines en se faisant déposer au bon endroit par un bateau. Mais ces grosses bibittes là, ça ne se déplace pas vite, mais ça bouge tout l'temps. Ça cruise et ça mange du plancton à longueur de journée. Il n'est pas garanti du tout de les repérer, même pour un oeil averti. C'est maintenant la saison de leur migration. Bon, on arrive à Legazpi, il pleut. Le plafond est bas et pas de volcan à l'horizon. Les rivières sont gonflées par les pluies des derniers jours et jettent leur eau souillée dans la mer. La visibilité ne sera pas bonne. Sommes-nous venus ici pour rien ? À vrai dire, ce n'est pas la joie du tout. Notre première période difficile du voyage. Nous sommes à peu près les seuls touristes en ville. L'agence de plein-air pour les requins baleines avec qui nous faisons affaire a des sentinelles dans la baie de Legazpi. Dès qu'ils repèrent des requins dans la baie, ils appellent à l'agence pour le signaler. On reçoit un texto à notre deuxième jour disant que deux requins baleines ont été vus dans la baie. On se dépêche de s'y rendre. Un petit bateau (mais sécuritaire) nous emmène un peu au large. Une sentinelle est debout devant le bateau, une autre à l'arrière. Une bête est repérée tout près de nous, on s'en approche lentement et on voit bien son aileron noir. On plonge à l'eau en suivant le guide mais l'animal plonge lui aussi. On ne l'a plus jamais revu. On apprend qu'il est plus facile de voir ces requins baleines à marée basse et quand il fait soleil. Le lendemain, on annonce du beau temps et la marée basse est à 8h00. On recevra un coup de téléphone si des requins sont au rendez-vous. Cette super journée relance notre enthousiasme qui en avait bien besoin. En prime, nous voyons le mont Mayon au fond de la ville en fin de journée avec sa petite fumée au sommet. Le lendemain toutefois, pas de chance. C'est beau mais venteux. Rien à signaler dans la mer. Tant pis, on a quand même passé un super avant-midi à jaser avec un sympathique jeune policier prénommé Jethro au bord de la mer, en attendant qu'il se passe quelque chose sur le radar. Demain très tôt, on prend l'avion pour l'île de Palawan, à l'ouest des Philippines. Là-bas, c'est du sérieux pour le snorkeling.

En terminant, un mot sur la nourriture ici. Il y a une forte influence américaine aux Philippines. Ils en ont mené large durant la 2e Guerre mondiale et ont encore quelques bases navales. Il y a du fast-food  comme je n'en ai jamais vu. Du gras, du sucre, de la friture, de la sauce, du corned beef offert au petit-déjeuner. Très différent du continent asiatique. Peut-être va-t-on découvrir plus tard une cuisine filipina avec son identité, mais ce n'est pas pour tout de suite. Quand tu arpentes pendant 30 minutes les rues pour trouver un resto où petit-déjeuner et que tu t'arrêtes finalement prendre un muffin au Dunkin Donut, c'est que le choix est mince.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Claude Moranville
le 27/03/2014 à 14:20:47
C\'est quand il y a de mauvais jours, que l\'on apprécie les bons. La prochaine ile sera superbe.
Par Renée
le 28/03/2014 à 07:13:19
Claude,
Tu parles comme un grand livre des fois.
JP
Par claude tessier
le 27/03/2014 à 17:42:34
On voit que maintenant vous êtes bien...en selle dans votre voyage.
Par guill
le 27/03/2014 à 22:34:20
Donnez-nous une adresse qu \'on vous envoie du papier.Soyez fermes.
Par Renée
le 28/03/2014 à 07:09:39
Merci Guill,
Ton commentaire transpire la compassion.
Par Anne-Marie Prud\'homme
le 27/03/2014 à 22:41:22
Allô JPT et bonjour Renée, Quelle discipline: consigner régulièrement par écrit des impressions de votre périple et agrémenter le tout de photos! J\'avais visité votre blog au tout début de votre voyage et je n\'y étais pas retournée avant aujourd\'hui, prise dans le tourbillon de la vie. Vous vivez toute une expérience. Merci de partager avec nous ces moments. Déjà 2½ mois de découvertes, quel luxe (même avec les coquerelles!). Nous avons reçu la carte postale, pas mal fin d\'y avoir pensé. Bonne poursuite! AMP
Par Suzanne
le 28/03/2014 à 01:19:37
Bonjour à vous deux! J\'avais tellement hâte d\'avoir de vos nouvelles. J\'ai consulté mes courriels maintes et maintes fois. Votre dernier message n\'était pas trop rassurant.
J\'espère que vous allez prendre une autre direction bientôt.Vous êtes bien braves!
et...sages aussi. Je vous admire.
Par Line (de sa campagne)
le 28/03/2014 à 14:40:33
Ben ben contente de vous retrouver, mon thé était plate....Oh en passant, quant est le prochain spectacle de Jethro Tull???? Vous étiez des durs de durs. Je vous aime xxx
Par J-P
le 28/03/2014 à 23:43:32
Salut Line,
Nous lui avons posé la question, le jeune nous a dit qu\'il avait été prénommé Jethro :
A- parce que c\'est un personnage biblique
B- parce que son père était fan de Jethro Tull
J-P
Par Paul-Guy
le 29/03/2014 à 01:46:16
De mauvais jours pour vous mais tout de même captivant pour nous.
Je vous souhaite tout ce qu\'il y a de meilleur pour les prochains jours.

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)