Le Sud-ouest, avant-dernière étape laotienne

l
28/02/2014 - Pays : Laos - Imprimer ce message Syndication :
28 février 2014
Pakse, Laos
Tad Fane Resort (28 $ / nuit, petit-déj. inclus)
Beau mais frais

Depuis la capitale Vientiane, un autre saut de crapaud en avion pour aller tout au sud du Laos. Au prix que ça coûte et à la distance que l'on parcourt confortablement en une heure, excellent rapport qualité / prix, Ça nous évite bien des sueurs. Nous sommes à Pakse, pour la découverte du sud du pays avant de passer au Cambodge. En arrivant dans le centre de la ville, on se demande si on est bien arrivé à la bonne place. Il y a des travaux de réfection majeure pour les égouts. Les rues sont sur la terre rouge et il y a de la poussière envoyée en l'air partout à chaque fois qu'un véhicule passe. Les commerçants doivent en avoir ras le pompon. Le soir, on va souper dans un resto sur le toit d'un hôtel presque chic. La vue est superbe et il fait chaud même quand le soleil est couché. Le lendemain, on se lève tôt pour aller aux plus hautes chutes du Laos.

On nous dépose en tuk-tuk à la gare routière d'où nous devons partir. Ce lieu est en même temps le marché de la ville. On a une heure à tuer avant de partir. C'est joyeusement chaotique. Pas beaucoup de touristes ici, alors on se fait regarder un peu. Mais les gens nous sourient. C'est cool. Notre chauffeur qui nous emmènera aux chutes est un jovialiste heureux. Il bourre de stock le toit du véhicule. Et ce n'est pas fini. On en rajoutera en route : des pneus, du papier asphalte pour toiture, etc. C'est pratique courante au Laos. Une dame à bord revient du marché et a des poissons vivants dans un peu d'eau au fond d'un sac d'épicerie. Le poisson-chat de ce soir sera frais ! On s`en va aux chutes Tad Fane, les plus hautes du Laos avec une drop de 120 m. Normalement, quand on regarde une chute si haute, on regarde vers le haut. Ici on doit  regarder vers le bas. La rivière tombe dans un immense trou sous nos pieds. C'est une vieille patente volcanique qui s'est effondrée sur elle-même il y a très longtemps. C`est très joli. Aussi, on séjournera ici pour deux jours dans un charmant petit lodge très tranquille avec vue. On entend le bruit de la chute 24 heures sur 24. À la tombée du jour, il y a un concerto temporaire d'insectes assez bruyants. Il y a des ballades à pied intéressantes à faire dans les environs. On se garde ça pour le deuxième jour. C`est plein de plantations de café tout autour. Nous sommes à presque 1000 m d`altitude et la température est juste un peu moins chaude. C'est le bienvenu.

Jour 2, on a booké une petite ballade dans la jungle avec un guide pour l'avant-midi seulement. On ne sait pas trop où il va nous emmener mais ça fait partie du plaisir de la découverte. Notre guide s'appelle Ang et il parle cinq mots d'anglais. Mais il rit tout le temps et connaît beaucoup la forêt des alentours. En regardant l'orientation vers laquelle nous partons, on devine que nous allons vers la petite rivière qui se déverse dans la chute Tad Fane. Bien visé ! Renée se baigne dans l'eau très fraîche d'une petite cascade en amont des chutes. Deux chiens nous suivent et ils ont du plaisir en masse. La jungle est épaisse et nous croisons des cueilleurs de café. Il y a des plants partout. On se retrouve tout en haut de la chute. C'est assez vertigineux merci. Ce n'est pas le temps de perdre pied et de glisser dans l'eau. Ang a apporté des sacs de plastique pour rénover la corde qui indique qu'il ne faut pas dépasser sous peine de chute dans le vide. Il attache ses sacs et le drapeau du Laos pas loin du précipice. Il a pas mal plus de guts que nous. Au retour, on remonte encore la rivière vers une autre belle chute, Tad Yuang  qu'elle s'appelle. Renée dit que cette balade est dans le Top trois depuis que nous sommes en voyage. De la fraîcheur, de la verdure et des paysages exceptionnels en enfilade. Demain, on part vers notre dernière étape laotienne : les 4000 îles de la rivière Mékong, près de la frontière du Cambodge.

Nota : le serveur que j'ai utilisé pour publier le texte ci-dessus ne m'a pas permis de downloader les 18 photos accompagnantes. Ça sera fait dès que j'ai accès à un meilleur serveur.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Michel April
le 28/02/2014 à 13:17:25
Salut vous deux,
Même sans photos, c\'est très intéressant! Imaginez lorsque l\'on pourra voir ces magnifiques chutes! Ce matin à Ste-Julie: -17 avec un coefficient de frigo venteux de -28!!! La semaine de relâche commence ce soir! A+
Par Francine
le 04/03/2014 à 16:57:26
T\'inquiète J-P, on te lit! Pis y fait -20 à LA TUQUE ! Ça fa que tes descriptions pis les photos de Renée, j\'en ai BESOIN. Sauve une vie ok?!
Par guill
le 01/03/2014 à 00:36:19
OUF je peux respirer a nouveau, je retenais mon souffle depuis votre dernier texte. Vous me semblez bien réveillés ce doit etre le café. Bonne route...bye.
Par François Beaudry
le 01/03/2014 à 18:11:13
Salut Renée et Jean-Pierre!

À votre avant dernière chronique, votre questionnement sur la pertinence d’écrire fut un élément déclencheur. Il fallait intervenir. Je lis du Jean-Pierre comme du Foglia. Il y a les photos, mais il y a aussi une sorte de poésie descriptive… À ton anniversaire je vous voyais, comme une photo, à Vientiane face à la fontaine et aux musiciens. Renée sur le bout des pieds qui se colle sur Jean-Pierre, ce bienheureux qui se dandine en portant à contrepoids la bouteille de rouge déjà avancée…
Du moins, c’est ce que le texte sous-tend. Le recit de voyage travaille effectivement l’imaginaire. On y devient «addict». Alors il faut prendre au sérieux cette responsabilité et ce devoir de livrer ces récits au prolétariat sédentaire ☺.
Vous comprenez que, tout comme Bronchitis et Beauty Advice, nous sommes tous des lecteurs intéressés, il faut continuer ce merveilleux voyage et surtout l’écrire!
Jusqu’à maintenant, outre les qualités littéraires je suis aussi très impressionné par votre système immunitaire… je vous souhaite sincèrement de n’avoir aucune chronique sur le sujet. ☺
Salutations!
Par Suzanne
le 02/03/2014 à 03:02:28
Chers vous deux, vous êtes de la trempe des découvreurs! Je vous trouve chanceux-se de voir tant de merveilles. J\'ai hâte de vous voir décrire vos 4000 îles. Franchement, tous deux, vous avez l\'étoffe des explorateurs et vous nous en faites profiter., Bravo!
Par Renée et Jean-Pierre
le 02/03/2014 à 14:40:44
Soyez patients , nous éprouvons quelques problèmes avec le réseau internet . On a beaucoup de difficulté avec le téléchargement des photos . Nous sortons des îles dans quelques jours alors , croisons nous les doigts pour que tout revienne à la normale .
Par Renée et Jean-Pierre
le 05/03/2014 à 08:23:44
Test
Par Rejanov
le 03/03/2014 à 00:03:58
Oui c \'est de l\' ouvrage et je suis content que vos lecteurs vous aient manifestė beaucoup d \' encouragements à poursuivre votre reportage digne de National Geographic!
De notre côté,on est revenus heureux vendredi soir le 28 après un 4 jours Stamboulien tout à fait renversant.
Notre ordi a flanchė ( pgrobablement Poutine à marde )alors on profite de la popularité de votre site pour cette mise à jour. Merci et bonne continuation.
Par Jean Poiré
le 03/03/2014 à 02:52:44
Chers JP et Renée, je viens de vous pogner sur le *fly* après le Vietnam et le Laos avant votre entrée prochaine au Cambodge . Tout ça pour dire que je reconnais très bien la prose de JP et c\'est fort intéressant. Sur ce, pas sûr que ma femme serait ouvert à ce genre d\'aventure ... mais c\'est la vie !
Par Guy Lavallée
le 04/03/2014 à 02:51:23
Comment comparez-vous le café par rapport à ce que nous avons ici ?

Ce serait une bonne idée à votre retour d\'avoir votre TOP 5 à chacun !
Par Renée et Jean-Pierre
le 05/03/2014 à 08:30:10
Le café était décevant au Laos. Mais il est fait à leur goût à eux. Bonne idée pour le top cinq. On y réfléchit un peu.
Ciao !
JP
Par Renée
le 05/03/2014 à 13:41:16
Et ce serait moins pire si on ne mettait pas de lait condensé sucré dedans , genre Eagle Brand , au lieu du lait de vache normale .
Par Jocelyn
le 04/03/2014 à 17:37:15
J\'ai pris quelques jours de retard sur votre voyage, ici ça ressemble au Québec en hivers, Carrey a fait les gros arrêts hier soir (même si y joue pas) et grosse nouvelle, y parrait que le printemps va être en retard cette année. Vous voyez, c\'est pas plus intéressant ce que vous écrivez et n\'ayez crainte beaucoup de gens suivent vos aventures. J\'ai l\'impression de relire des aventures de Bruno Blanchette (frousse autour du monde) pis votre livre coûte pas une cenne...dû moin pour l\'instant. Lâchez pas la première est pas terminé et vous menez 3 à 0, on vas rester jusqu\'à la fin. We love it and both of you
Par Renée et Jean-Pierre
le 05/03/2014 à 01:25:38
Nous sommes déjà rendus au moi de mars . Il y a d autres aventures en page 3 ....... Merci encore de nous lire .

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)