Le Delta du Mékong

l
21/01/2014 - Pays : - Imprimer ce message Syndication :
Delta du Mékong
Dimanche 19 janvier 2014
Song Tien Tourist Inn
Fait encore beau et chaud

Il  y a de l'eau ici mon ami, même si elle est couleur café au lait. Le Mékong est l'un des fleuves qui charrie le plus d'eau au monde. Ça draine et ça sort les vidanges de la Chine, du Laos, du Cambodge et du Vietnam, si vous sentez ce que je veux dire. Le delta est large en ta... On voulait surtout faire du vélo dans les îles du delta et on s'est fié au guide de voyage Lonely Planet pour arrêter notre choix sur de l'hébergement chez l'habitant. On prend le bus de Saigon jusqu'à Vinh Long (3 heures). Deux chauffeurs de moto nous attendent à la gare d'autobus pour nous emmener au bon endroit. On n'aurait jamais trouvé tout seul. Donc, moto dans le trafic de la ville avec chacun notre gros sac à dos à bord. Du sport. Un tour de traversier et nous prenons des petites routes qui nous mènent chez monsieur Tam, un vétéran Vietcong qui a combattu les Américains durant vous savez quelle guerre. À l'arrivée, déception. Pour le prix exigé, le pavillon où nous logeons est mal équipé. Pas de lavabo, l'électricité et l'eau sont en panne (temporaire), ce n'est pas si propre. Bref, c'est un peu croche. Nos hôtes, fort souriants, ne parlent que le vietnamien et vraiment pas un mot anglais. Au moins, les repas sont copieux, mais manger ne coûte pas cher au Vietnam. On entend beaucoup d'oiseaux. Il y a des arbres fruitiers sur le site qui donnent des papayes, bananes, pamplemousses doux et beaucoup d'autres méconnus de notre part.
Jour 2 de notre séjour chez Monsieur Tam, on nous prête deux vieux béciks pour aller faire du vélo dans les environs. Même si une pédale tirait de la patte et que j'avais les genoux dans le front quand je pédalais, nous avons fait des découvertes fabuleuses. On prenait des embranchements de la route à tout hasard. Ça nous a fait passer dans des villages où ils n'ont pas du voir des touristes comme nous souvent. On circulait sur des voies bétonnées de la largeur d'un trottoir. Les motos et les vélos se croisaient là-dessus. Et plein de petites voies d'eau où circulent des barques, avec des ponts à franchir. Vers 13h, on arrête. Il fait trop chaud. À 20h, nous sommes couchés. Le lendemain, on vient nous ramener en bateau à Vinh Long pour une autre longue run de bus qui nous mènera vers Da Lat, dans les montagnes. Et maintenant , c est moi qui écrit ....Renée . Je veux juste vous dire que lorsqu'on est sorti du bateau à Vinh Long, au débarcadère avec sacs à dos, on se retrouve direct dans le marché de poisson et de viande .... les pieds dans le jus et on a l'air d'extra-terrestres. On nous regarde avec des yeux de poisson mais des yeux curieux . Certaines - parce que ce sont  toutes des femmes au marché - sont souriantes et d 'autres méfiantes . C'est vraiment trippant .Une autre petite bulle de bonheur a éclaté .On aime beaucoup ça.      
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Line (de sa campagne)
le 21/01/2014 à 15:53:40
Renée, je crois que le vertige s\'estompe graduellement pour faire place à un autre. Vivez ce bonheur vertigineusement xxx
Soyez prudents
Par Nicole R
le 21/01/2014 à 16:31:03
J\'aime bien le home sweet home...tes portraits sont toujours magnifiques. On peut dire que vous avez plongé assez vite dans la réalité Viêt !!!!! Merci de partager . Ici c\'est -20C on a hâte de partir !
Par Sylvie Roulier
le 21/01/2014 à 17:30:52
Intense mais très enrichissant à ce que je lis... Merci de nous faire voyager un peu avec vous, c\'est très plaisant de te lire Renée et tes photos sont magnifiques comme toujours!

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)