La route des vignobles

l
30/05/2014 - Pays : Afrique du Sud - Imprimer ce message Syndication :

29 mai 2014 Franschhoek, Afrique du Sud Otters Bend Backbackers (45 $) Petite incursion à l'intérieur des terres dans la région qu'ils appellent les Winelands. Il y a de la vigne partout dans cette région montagneuse. Malheureusement, il pleut et le plafond est assez bas. Pas moyen de profiter de l'ensemble du panorama, sinon par petites bribes à l'occasion. On se trouve une activité à l'intérieur en visitant le Musée des Huguenots à Franschhoek, qui veut d'ailleurs dire Coin de France en afrikaans. S'il y a tant de vignes en Afrique du Sud et que cette industrie occupe maintenant beaucoup de place, c'est grâce à des Français d'origine qui ont émigré ici pour coloniser le pays. Il y en a eu environ 250 à faire le grand saut, mais leur impact a été marquant. Les Huguenots étaient des protestants français qui ont été méprisés et écrasés par le pouvoir politique et religieux catholique qui en menaient large à cette époque en France. On parle de l'ère de Louis XIV environ. Beaucoup d'Huguenots se sont alors poussés en Hollande, où le protestantisme était accepté. Par la suite, la Hollande a colonisé l'Afrique du Sud et il fallait envoyer plus de colons. Les Huguenots étaient réputés être de bon travailleurs et spécialisés dans plusieurs métiers de pointe. Certains sont partis refaire leur vie en Afrique du Sud. On vit apparaître dans la région sud-ouest du pays des noms tels Le Roux, Joubert, Viviers, Hugo, De Villiers, Pinard, mais pas de Tardif, ni de Beaudoin. Ces colons se sont vus accorder des terres dans la vallée de ce qu'est aujourd'hui Franschhoek, à condition de se mettre à l'agriculture. La région a vu apparaître le blé, mais aussi la vigne. Les paysans huguenots donnaient souvent à leur domaine le nom du coin de France d'où ils provenaient. Encore aujourd'hui, ces noms subsistent : Domaine Grande Provence, Clos Cabrière, La Motte, La Dauphine. La Bourgogne, Mont Rochelle et bien d'autres. Deuxième jour dans la région, le temps s'améliore un peu mais pas tant. On s'en va visiter la ville de Stellenbosch située à une trentaine de km. Là aussi il y a de la vigne partout. Et des propriétés (wine estates) géantes. On nous dit que de nombreuses grosses compagnies achètent des vignobles pour des raisons fiscales. La production du vin n'est pas si payante, surtout au prix où ils le vendent ici. C'est une manière de passer des déficits dans les activités générales de l'entreprise. Stellenbosch est en contraste avec ce que l'on a vu jusqu'à maintenant en Afrique du Sud. Ce sont les Blancs qui ont développé la région et ça se sent. Le centre historique de la ville est entretenu avec beaucoup de soins. On peut d'ailleurs visiter des maisons de quatre époques différentes, en commençant par la fin des 1700. Tout cela se fait à pied. Il y a une énorme université dans la ville et ça rajeunit l'ambiance. Il y a des sculptures de rue à plusieurs endroits. Une ville d'arts aussi. On revient à Franschhoek en fin de journée. On va faire une petite visite chez un vigneron. On choisit le vignoble Chamonix, pour des raisons sentimentales. On achète une paire de flacons pour ramener à la maison et pour déguster dans quelques années, en se remémorant notre visite dans les Winelands.

Un mot sur notre hébergement backpackers. Un petit endroit où nous étions seuls, encore une fois. Entourés de vergers et de vignobles, dont celui appartenant à Richard Branson (Virgin). Une petite dépendance en brique en guise de cuisine et de salle à manger. Quelque chose qui nous ressemble beaucoup à Renée et à moi : un peu vieillot, un peu croche, sans fla-fla mais sympathique. Un ruisseau coule à deux pas. Il est gonflé par les pluies des dernières heures. Il fait du bruit. Mais on s'y sentait très bien. Toujours à l'abri du vent, toujours un feu crépitant dans l'âtre. Des briquettes de charbon pour le souper une fois. On se sentait à l'abri communautaire du lac Normand, mais en plus intime.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Renée
le 31/05/2014 à 18:27:03
Je trouve que mon Chum écrit très bien . Il sait très bien traduire mes émotions à moi aussi . On était vraiment bien à cet endroit .
Par Suzanne
le 31/05/2014 à 22:48:18
Enfin vous voilà revenus parmi les humains!!
Où prenez-vous tous les renseignements que vous nous donnez ? C\'est super. Il vous reste encore une semaine et je suis toujours avide de lire vos reportages. Mais j\'ai hâte que vous reveniez aussi. Vous nous parlerez de tout cela en personne. Chapeau pour avoir tenu bon jusqu\'ici. Je suis fière de vous deux!
Par Claude Beaudoin
le 01/06/2014 à 01:45:05
Ah,Ah il y a des Pinard même dans les Winelands d\'Afrique du Sud!!Avez-vous dégusté ce grand cru qu\'est le Pinard?
Prenez-soin de vous et revenez-nous sains et saufs et en santé.
Eli et Claude
Par michelle t
le 01/06/2014 à 16:44:11
Vraiment un voyage diversifié. Nous sommes chez François pour ses 33 ans demain. Il veut une conférence-reportage à votre retour. Nous aussi.

Vous nous faites vivre une panoplie d\'expériences. Enrichissant et gratisss.

Bon retour dans la civilisation européenne.

Par Nicole R
le 02/06/2014 à 00:12:28
Encore wow !!!! On en apprend beaucoup je ne savais pas que c\'était à cause des maudits français les vignobles en Afrique du sud maudit qu\'on les aime. Ah oui il écrit bien ton chum MERCI !!!!!
Par guill
le 03/06/2014 à 21:31:41
C`est bien écrit certain, mais ça doit être compliqué faire des petites lettres de mêmes. Encore bravo, on va bientôt s`ennuyer de ne pas vous lire, dommage.

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)