L\'extrême sud de l\'Afrique

l
25/05/2014 - Pays : Afrique du Sud - Imprimer ce message Syndication :
25 mai 2014
Cape Agulhas, Afrique du Sud
Cape Agulhas Backbackers (45 $)


On fonce vers le sud jusqu'au point où l'Afrique se termine. Le sud du sud qui s'appelle Cape Agulhas. En plus, on l'a pogné à marée basse. Le sud était 30 - 40 pieds encore plus loin. Lorsque l'on regarde au large, la terre la plus proche est l'Antartique. Cape Agulhas est l'endroit l'Océan indien et ses courants chauds qui arrivent du nord (température entre 22 et 28 degrés selon les saisons) se frotte aux courants froids qui arrivent du sud de l'Atlantique (entre 9 et 18 degrés). Il y a là le choc de deux titans et ça paraît dans l'eau. Les gros bouillons commencent très loin au large. Les turbulences sont bizarres et elles font un peu peur. Il y a eu plus de 130 naufrages de bateaux recensés dans ce secteur seulement, surtout dans les années 1800 et première moitié des 1900. Une tempête (y paraît qu'elles sont terribles en hiver), une perte de moteur ou un bris de voiles et le courant, puis les vagues vont t'envoyer te briser dans les rochers. On a d'ailleurs visité un petit musée qui relate l'histoire des naufrages du coin, les techniques de sauvetage durant les tempêtes, des artéfacts d'époque retrouvés sous les flots, etc. Une heure de temps très bien investie.

Le chemin qui nous a mené ici est très différent de ce que l'on a vu ailleurs en Afrique. C'est presque plat, légèrement vallonné. La route est étroite mais droite comme une flèche. On voit très loin devant. C'est recouvert d'herbe courte et verte. D'ailleurs, il y a de gros troupeaux de moutons tout le long de la route pour faire la tondeuse. Encore une fois, nous avons trouvé un petit bijou d'auberge où nous étions presque seuls. Des relents des années 70. Il y a pleins de petits cossins intéressants qui traînent partout, en-dedans comme en dehors. L'esprit artistique est partout. Les auberges de jeunesse (appelés backpackers en Afrique du Sud) ont pour la plupart une vieille âme. Beaucoup de propriétaires sont dans la cinquantaine et ça paraît.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Suzanne
le 27/05/2014 à 01:42:55
Enfin, vous voilà un peu plus loin des grosses \"bibites\". J\'avais hâte que vous sortiez de là. J\'ai hâte aussi que vous nous reveniez. Je compte les jours. Tout de même ce fut super intéressant de vous suivre tous les jours. Et je vous trouve \"fameux\" tous les deux d\'avoir pu résister jusqu\'à la fin. Dépêchez-vous de revenir pour qu\'on vous le dise de vive voix.
Par michelle t
le 27/05/2014 à 06:59:20
On dirait la décompression avant le retour. Profitez-en.
Par guill
le 29/05/2014 à 21:28:32
Vous trouvez pas que vous êtes allés loin pour un tour de chars. Venez-vous en, j`ai hâte d`entendre les niaiseries de J.P.. puis les commentaires sensés de Renée.L\'auberge de St-Étienne vous est ouverte, les bibittes sont moi ns grosses, mais fatigantes en tabar...Câlinssss

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)