Kampot, au sud du sud

l
17/03/2014 - Pays : Cambodge - Imprimer ce message Syndication :
17 mars 2014
Kampot, Cambodge
Champeysor Guesthouse (20 $, très très bien)


Notre dernier volet cambodgien se déroule près du Golfe de Thaïlande. On s'approche de la mer. Le trajet en bus depuis Phnom Penh est comme on l'aime : trois heures dans un petit bus de 25 personnes bien au frais sur une route potable. Ça fait du bien de temps en temps. Kampot est la première ville où l'on s'arrête. La région est réputée pour le poivre de grande qualité qu'elle produit. La ville est petite, ça ne va pas vite et c'est parfait après Phnom Penh. Notre hôtel nous paraît à première vue l'un de meilleurs jusqu'à maintenant. Pas beaucoup de clients ici, on a la chambre presque sur le toit au 4e, avec un très très grand balcon. On peut même sortir tout nu jusqu'à la ceinture. L`air climatisé est dans le tapis tellement ça chauffe là-haut. Un seul pépin, il y a un mariage pas très loin.
 
La saison sèche est la saison des mariages au Cambodge. Pas intéressant de se marier durant les pluies. Il y a des mariages tous les jours, partout. C'est ta date de naissance qui détermine si tu dois te marier un lundi, un jeudi, un dimanche, etc. C'est fait en grande pompe et ça fait du bruit, je veux dire de la musique crachée par des hauts-parleurs de mauvaise qualité. Du genre gros cornet de trompette gris avec une mayoche dans le milieu. Comme dans l'temps. Le set-up est particulier. Un chapiteau est monté et il y a beaucoup de rose gomme baloune et de jaune. Le tissu utilisé est surtout de la tule. Des chaises de plastique en sont d'ailleurs recouvertes pour faire plus chic. Bon, les gens n'ont pas des moyens énormes, pas même pour le plus beau jour de la vie des tourtereaux. On entend de la musique et du chant (un peu nasillard, faut le dire) lors de notre première journée à l'hôtel. Le band n'est pas encore bien rodé. On trouve ça sympathique car ça se termine tôt. On se couche. La musique recommence en pleine nuit. Je regarde le réveil-matin. Il est 4h38. Je sors flambant sur notre mignon balcon pour voir de quessé qui s'passe. Le haut-parleur gris est tourné direct vers nous. Je pense aussi que le vent est aidant pour le son. Avons-nous été ciblés par une organisation internationale malveillante et particulièrement mal commode ? À 4h38 du matin, toute se peut. Mais non. Y paraît que c'est dans la tradition de commencer la fête très tôt le jour-même du mariage. Je sors mes bouchons pour rajouter un peu de sommeil si possible. À 6h30, pus capable. Au moins j'ai vu le lever du soleil.
 
On part la journée trrrrrès lentement. On décide de louer deux scooters pour se promener en campagne (location à cinq piasses par jour). C'est fini le vélo. Trop chaud. Nous avions fière allure sur nos montures. On a fait du 35-40 km/h, avec des pointe à 50. On n'est pas des moumounes. On prend nos affaires pour sortir souper. Tiens, on va aller faire un tour à la noce qui bat son plein, on peut l'entendre sans problème depuis notre hôtel. On s'installe à l'arrière du party et on observe. C'est une vrai fourmilière. Il y a pas mal de gens des rues voisines qui s'invitent, des enfants surtout, qui ramassent les restants et les ramènent chez eux. Les noceurs tolèrent. Renée montre photos et vidéos à des enfants sur son i-pad. On en a cinq ou six agglutinés autour de nous qui regardent et qui tournent eux-mêmes les pages. Le marié vient nous offrir une bière (chaude). OK, pourquoi pas. Le band se fait aller sur l'estrade et enfile des tounes de rock cambodgien. Il y a cinq chanteuses. Un mononc' un peu éméché monte sur le stage pour en chanter une. Ça se met à danser et nous sommes littéralement happés par les noceurs pour danser nous aussi. C'est s-u-r--r-é-a--l-i-s-t-e ! Trippant au boutte. Tout le monde a le sourire fendu jusqu'aux oreilles. Ils n'en reviennent pas de voir que nous sommes si partants sur la piste. Ça tourne en grand rond en dansant autour d'une table. Ça se passe beaucoup avec les mains. Renée la danceuse se fait aller en masse. Ma camisole est trempée de bord en bord. Le marié vient nous présenter avec fierté sa dulcinée. Il nous offre une autre bonne bière chaude. Les enfants nous apporte des pinottes. Ils veulent nous garder à manger avec eux mais on se retire. Ouf, on vient de vivre une bonne heure de noces. C'était comme Alice qui franchit le miroir et qui se retrouve au pays des merveilles. On a de la difficulté à trouver un resto encore ouvert tellement on a accroché là longtemps. Mais quelle belle page d'histoire.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Rejanov
le 17/03/2014 à 13:56:47
J\' en parle à Laure...pour la formule noce

attention en moto ,le grand frère Luc en a scrapé une

JP je t\' ai déjà vu en plus piètre état

-20 C ce matin

on a aperçu le grand Snoreau à Sutton samedi
Par Renée & Jean-Pierre
le 17/03/2014 à 14:15:10
Bonjour Réjanov,
Merci de ce super résumé en si peu de mots. Encore -20 ? C\'est excellent pour les ventes d\'Hydro mais je suis tanné pour vous autres. C\'est un hiver exceptionnel ça. On s\'est baigné dans le Golfe de Thaïlande ce matin. Ça rafraîchit même pas simonak.

Renée va mettre sur sa page Facebook d\'ici une heure (si tout va bien), une vidéo tournée aux noces de Cana. Allez voir ça.
Beu-bye !
J-P
Par carole de Hydro
le 17/03/2014 à 15:13:25
On veut l\'adresse de Renée sur FaceBook pour les videos....

Je prefere ca aux olympiques pour prendre un breake !
Par Renée
le 17/03/2014 à 14:07:26
Mais moi , je veux la robe rose !
Par Rejanov
le 17/03/2014 à 14:22:46
décolletée j\'espère...et imperméable.
Par guill
le 17/03/2014 à 21:51:26
A voir ta face J.P, je pense que tu as servi de matelas pour les mariés.
Par Michel April
le 17/03/2014 à 23:21:47
Écoutez, je suis mort de rire!!! Jean-Pierre, tu as tout un talent de raconteur...Il faut absolument revenir sur ce texte du 17 mars devant une bonne bière...chaude!!!
À la prochaine,
Michel
Par Renée & Jean-Pierre
le 18/03/2014 à 00:35:54
Bonjour Michel,
OK pour revenir sur le sujet du billet du 17 mars, mais devant une p\'tite frette si tu le veux bien.
J-P
Par Bensab
le 18/03/2014 à 00:49:21
Allo!

Pour l\'auditif que je suis, il n\'y a rien de mieux qu\'un peu de son pour que je comprenne la \"Noce à la Cambodgiana\". Cette chanteuse a tout ce qu\'il faut...
JP, tes chums sont durs avec toi. Moi je la trouve top shape ta face pour un gars qui affronte le 40 celsius régulièrement... On va où ensuite?

Benoit, en direct de Mont-Laurier....
Par Renée
le 18/03/2014 à 01:41:21
Salut Benoit,
Il nous reste qq. jours sur le bord de mer. Le 22 mars, on flye aux Philippines pour trois ou quatre semaines. On fa dur !
Merci de ton intérêt.
JP & Renée
Par michelle t
le 18/03/2014 à 03:36:24
Vos malheurs me font rire: j\'ai peine à compatir à votre mauvaise fortune.

-20C encore ce soir. La galerie craque. Le banc de neige ne baisse pas: bon pour la glissade.

Bonne suite.

Michelle.
Par J-P T
le 18/03/2014 à 12:10:33
Du vrai malheur on en voit autour de nous. Ce que nous vivons, je n\'appelle pas ça du malheur pantoute.
Cheers !
J-P
Par Line (de sa campagne)
le 19/03/2014 à 13:23:45
Une p\'tite frette mon Léo??? Ouin moi aussi je t\'ai déjà vu un peu plus destroy que ça Jean-Pierre et surtout te lever un peu plus tard. Renée, par contre doit être fraîche comme une rose(comme la robe)comme toujours.
Vive les mariés. Ça vous donne tu le goût de reconsolider vos voeux de mariage????
XXX
Par Guy Lavallée
le 11/04/2014 à 04:05:26
Faut appeler la SPCA pour la vache maigre !


Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)