Bienvenue au Laos

l
11/02/2014 - Pays : Laos - Imprimer ce message Syndication :
11 février 2014
Luang Prabang, Laos
Hôtel Sisomphone Guesthouse (19 $ / nuit, petit déj. inclus)
Température, un beau 30 dégrés, ensoleillé

Le bus de nuit qui nous a conduit de Ha Noi, Vietnam à Luang Prabang, Laos fut une vraie épreuve : 27 heures de marde. Après quelques jours pour dé-krinker, il faut qu'on vous raconte. Il y a ici des bus couchettes dans lesquels on peut s'étendre.  Ça va de couchette inclinée quatre cinquième pour dormir et inclinée trois quart pour s'asseoir. Pas moyen d`avoir un siège normal. Il y a de la place pour en coucher 45. Je capotais en tentant d'entrer dans le cubicule minuscule et la tète collée dans le plafond qui serait mon havre de paix pour les 24 prochaines heures. Après avoir attendu trois heures de plus que convenu pour partir, le convoi se met finalement en branle. Les trois chauffeurs qui se succèderont au volant ont l'air de trois bandits. Particulièrement le plus laid et le plus «vocal» d'entre eux qui a l'air du boss. Une voix de Capitaine Haddock brûlée par la cigarette et l'alcool qui a le piton du volume collé à «high». Pas capable de parler au monde sans hurler. Ça part bien. Il pleut et les fenêtres sont en buée en 30 minutes. Après deux heures de route, on fait déjà un arrêt lunch pour les chauffeurs. On fait aussi le plein et une voiture qui a l'air de celle de la femme du chauffeur (elle lui apporte des sandwiches) profite aussi d'un plein, sur le bras de la compagnie de bus. Au retour du lunch, 15 - 20 personnes attendent à la porte pour entrer dans le véhicule. Le bus est plein pourtant. Les bandits loadent une bonne tonne de matériel sur le toit avant de partir. Que se passe-t-il ? On nous laisse entrer et par la suite le troupeau qui attendait dehors envahit le bus. Le Capitaine Haddock les poussent comme du bétail vers le fonds en hurlant de son haleine de poney (Renée l'a senti.). Personne ne dit un mot. Ils passeront le voyage assis par terre dans les allées, incluant les enfants. Il doit bien y avoir soixante personnes a l'intérieur. L'enfer. Il nous reste 22 heures dans ce bouillon de culture.

Le Capitaine Haddock fume au volant et a une conversation au cellulaire que tout le monde entend. Il pleut et fait noir dehors, le bus est en surpopulation et en surcharge sur le toit. Me semble que les autobus qui ratent une courbe et plongent dans un ravin sont amanchés comme nous. Pour nous écoeurer davantage, ils nous mettent de temps en temps une vidéo de samouraïs qui est drôle à mourir tellement c`est fait cheap. Sauf que ça dure 30 minutes avec la musique qui accompagne. Bruce Lee était digne d`un Oscar à côté de ça. Malheur, j'ai un haut-parleur à un pied de mon oreille gauche. Astie que ça va mal. Le seul point positif, il reste seulement 18 heures de ce régime.

 Le jour se lève, nous arrivons à la frontière du Laos. Va falloir se procurer un visa et attendre que tout le troupeau soit passé avec succès avant que le bus ne se remette en route. On en a pour deux bonnes heures. La vitesse des agents de l`immigration n`est pas rapide à 8h du matin. Mais on réussit tous à passer. Bienvenue au Laos et on repart.


Il y a du brouillard, nous sommes en montagne. Le brouillard se dissipe et la vue est fabuleuse. Un autre arrêt repas pour le staff. Autre départ. Au bout d`une heure, autre arrêt au milieu de nulle part. Ils descendent du stock du toit. C`est louche. On en a pour 45 minutes d`arrêt sans qu`on nous dise quoique ce soit. On voit quelqu`un charger une grosse botte de pavot dans la soute. On repart encore en nous disant qu`il reste neuf heures de route. C'est décourageant. Finalement, la nuit tombe de nouveau. On arrivera une heure plus tard que prévu à Luang Prabang, à 22h30 dans les faits.

Ce fut l'une des expériences les plus longues et éprouvantes de ma carrière de voyageur. Plus jamais une affaire de même.

OK ! C`est Renée qui parle maintenant. C`est vrai, c`était l`enfer. Mais moi, je mesure 5'6'' et mes contraintes n`étaient pas les mêmes que Jean-Pierre qui mesure 6'2''. Moi, je me sentais mal par rapport aux gens qui étaient cordés en dessous. Des mamans avec des bébés qui ne disaient pas un mot. Nous au deuxième et eux, sur le plancher. Mes moments de panique étaient de courte durée. Mais pour moi aussi c'était l'enfer, mais pas le même.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Jocelyn
le 12/02/2014 à 17:38:45
Désolé, mais je ne peu que sourire :)
Par Mike Ladouce
le 27/02/2014 à 17:44:21
Belles vacances ! ca semble super cool et reposant !
Par Claude Moranville
le 12/02/2014 à 19:13:04
Pour faire 746 KM vous avez pris 24 heures, cela fait 31 KM à l\'heure. Dure journée.
Moi, j\'ai bien apprécié le récit !hi hi hi.
Par claude Tessier
le 12/02/2014 à 22:58:55
C\'est vraiment passionnant. WOW!!!! Au moins vous y êtes arrivé. Nous on part pour un vingt heures lundi on vous en donnera des nouvelles...Je vous enverrai une photo pour comparer.
Par Luc et Manon
le 13/02/2014 à 02:45:34
Finalement, n\'est-ce pas ce qu\'on ce qu\'on appelle une \"run sans chier\"! (Oups! Est-ce que mon propos est légal?)

Allez, get lost in Laos!


XXX
Par Line (de sa campagne)
le 13/02/2014 à 02:53:00
Jean-Pierre aurait pu se couper un bout de jambes et les mettre sur le toit. Non mais pas de farce, je suis ben trop vieille pour faire des trip de même. Vous autres là, vous m\'épatez!!!
Par Carole
le 13/02/2014 à 03:17:19
Je t\'entends quand je te lis et je suis sure que c\'était terrible mais sans des histoires comme ça on aurait moins de plaisir à vous lire

Carole
Par Claude Beaudoin
le 13/02/2014 à 07:17:29
Chers Renée et Jean-Pierre,

Nous suivons votre aventure avec beaucoup d\'intérêt.
De toute évidence, nos goûts de voyage sont très différents. L\'important, c\'est que vous semblez apprécié chacun des moments de votre voyage. Je ne pense pas que nous aurions été capable de supporter votre ride en autobus.
Vous avez toute notre admiration.
Nous partirons en vacances dans les Îles d\'Hawaii à la mi-avril. Ce sera aussi un voyage de découverte, mais avec un peu plus de confort. Élisabeth et Claude
Par Line (de sa campagne)
le 13/02/2014 à 14:50:36
Tous les matins, thé noir à la main, je voyage heureusement avec vous au Laos, en Argentine et en Russie. Ensuite je prends mon auto, je vais au Cap, en passant par Trois-Rivières. Quelle vie palpitante vous me direz? Oui…et je suis contente de vous suivre dans vos aventures. À tous xxx Merci

Par Renée
le 13/02/2014 à 15:45:01
Oh que j aime tes commentaires !!!! En plus , nous écoutons Peter Gabriel , Blood of eden dans notre chambre d hôtel . Chambre un peu minable avec ses fils d araignée et une coquerelle écrasée . Mais nous sommes heureux ! Je vous aime ,
Par Suzanne Blais
le 13/02/2014 à 16:06:17
Ouf! J\'aime mieux ne pas être à votre place. Mais je pense que le reste du voyage sera mieux. Il y a de beaux endroits au Laos et les gens sont gentils.
Vous ne lorgnez pas un peu le Japon? J\'irais vous y rencontrer. !!!
Par guill
le 13/02/2014 à 21:44:34
Comme-ca, la F.T.Q. A réussi a`syndiquer des chauffeurs d autobus au LAOS.Tu te plains facilement J.P.,ton autobus aurait pu etre jaune.Content content tout va bien. Canada 3 Norvege 1. GROS CALIN.
Par Eric De Almeida
le 14/02/2014 à 02:50:24
Salut J-P et Renée j\'arrive de voyage et j\'ai lu toute votre périples, continuer a écrire c\'est un plaisir de vous lire!!!
Par Elisabeth
le 15/02/2014 à 02:54:20
Allo les Valentins,
En ce 14 février fête des amoureux j\'ai lu vos reportages dignes de National Geographic mais en plus drôle .
Bonne continuation .Nous on sort nos rockers demain pour skier les 40cm de poudreuse tombée aujourd\'hui .Bons baisers de St-Férréol .
Par mjk
le 20/02/2014 à 18:54:17
dur et pénible! mais comique à lire. scusez-la!
Par michelle t
le 21/02/2014 à 05:47:36
Contraste: on a fait un voyage superbe à Sotchi. Nos 9 heures d\'attente à l\'aéroport de Moscou, c\'était du bonbon par rapport à votre périple en bus. Même les bancs me semblent plus confortables pour y dormir que vos lits. C\'est vrai qu\'on est moins grandes... Retour à la maison en douceur (sommeil). Harmonie mère-fille. Pierre supporte assez bien la chimio, excepté pour les 3e et 4e jours suivant le traitement. Bon moral malgré tout. Poursuivez vos magnifiques commentaires et photos. J\'imagine l\'incrédulité d\'oncle Gérard à entendre vos récits...

Bisous. Faites attention à vous.
Par Michel April
le 21/02/2014 à 23:31:29
Courage! Votre voyage en autobus me rappelle un peu mon 24 heures de train en Égypte...mais j\'avais 20 ans, pas cinquante queuque... Wow! Je vous admire!
C\'est vrai que c\'est beaucoup plus drôle devant l\'ordi que dans l\'autobus! Juste à penser aux odeurs et au bruit, je capote!
Par Guy Lavallée
le 04/03/2014 à 01:04:14
Ça n\'a pas de bon sens ! Désolé mais à la lecture du voyage en autobus moi et Lisette avons été tordus de rire pendant 5 minutes...pas capable de s\'empêcher de rire en imaginant votre périple. Digne d\'un scénario de film comique ! HA!HA!
Par Yves Fallu
le 04/03/2014 à 18:50:23
C\'est extraordinaire
j\'ai fait le tour en partie.
Est-ce cela le Paradis ?

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)