Arrivée à Manille, Philippines

l
23/03/2014 - Pays : Philippines - Imprimer ce message Syndication :
Dimanche 23 mars 2014
Manille, Philippines                                                                                                                                                                               Pension Natividad (27 $, quelconque)

L'arrivée dans un nouveau pays a toujours quelque chose de déstabilisant. On en connaît peu sur les moeurs, on ne connaît rien de la langue - même pas dire merci, ni bonjour. On n'est pas encore familier avec le taux de change. Bref, on ne se sent pas à l'aise surtout si l'on arrive et qu'il fait déjà noir. On est sans repère. Ce fut notre cas à l'arrivée à Manille. On débarque de l'aéroport, le voyage s'est très bien passé depuis le Cambodge via Bangkok. On va vers les taxis officiels de l'aéroport, comme il y en a partout pour éviter aux touristes de se faire arnaquer par des chauffeurs de taxis véreux. Le prix est fixé à l'avance. On nous propose de nous emmener au centre-ville de Manille pour 1650 pesos philippins. Un  calcul vite dans la tête, ça fait l'équivalent de 40 $. Binqu'trop cher. Les guides de voyage disent plutôt environ 10 $. On refuse, on s'en va faire la file pour un taxi avec compteur avec les Philippins. Ça nous a coûté 12 $ pour nous rendre à notre hôtel. Un pied en dehors de l'aéroport et déjà une tentative d'arnaque. Quel départ canon ? En route vers notre hôtel, c'est le méga-bouchon dans les rues, même si c'est un samedi soir. Comme ça ne roule pas vite, les mendiants cognent (gentiment) dans les fenêtres du taxi pour demander l'aumône.

Notre hôtel est dans le quartier des backpackers, un coin populaire de la ville. Il y a des enfants partout dans les rues. Ils sont en petits groupes de quelques-uns, pieds nus. Pas de parents dans les parages. C'est très déstabilisants. Le taxi nous débarque à la porte de l'hôtel. Il y a une petite famille qui s'apprête à passer la nuit en face, couchés par terre sur du carton. Et il y en a des comme ça à plusieurs endroits. Le voyage nous a creusé un peu et on a faim. Mais on décide de laisser faire pour ce soir. On ne sort pas d'ici. C'est vraiment un parachutage très très bizarre. On savait que Manille était heavy, mais jamais à ce point. On ne restera pas longtemps ici.

Lendemain matin, première tache : aller acheter le billet de bus qui va nous sortir d'ici. Question de prendre un bain de foule populaire, on prend le métro aérien pour aller à la gare de bus. On débarque à la bonne station, mais la bonne gare de bus est à environ un km du métro. OK, on va marcher. Ça sent l'urine de pipi partout. Il y a des gens qui dorment par terre. Quartier très très populaire, mais le gens sont corrects. On se rend compte que nous n'avons pas vu de touristes autres que nous depuis que nous sommes sortis du métro. On est dimanche matin, il fait beau, tout va bien. rien qu'à se méfier à tous les instants des pick-pockets qui sont très forts ici, nous a-t-on prévenu. Les passeports sont sous clé à l'hôtel. Mon argent est dans mes culottes. Forts ou pas, y vont toujours ben pas aller chercher mon cash dans mes bobettes ? Ça sera de l'argent sale dans quelques heures. À la bonne gare de bus, on achète deux billets pour un départ le lendemain soir. On revient vers le centre de la ville. On va visiter le Musée national du peuple philippin. On fait toujours ça dans les premiers jours dans un nouveau pays, visiter le musée qui va nous parler de l'histoire du pays. On en apprend beaucoup sur l'histoire donc, les habitudes de vie, les arts, la musique, les personnages importants, etc. Ça met du contexte dans ce que l'on va voir dans les prochaines semaines. Les collections du Musée de Manille sont super bien présentées et surtout, il y a beaucoup d'explications sur chaque pièce. On a beaucoup aimé. On entre à l'hôtel en fin de PM. Pas sûr que l'on va aller bien loin ce soir. Il y a comme une retenue et un malaise de notre part. Ici, c'est pire qu'au Brésil aux abords des favelas.

Jour 2 à Manille. Nous vivons notre première journée de pluie (légère) depuis notre arrivée. Ça ne nous a pas empêché de faire ce que l'on avait prévu : visite Intramuros, la vieille ville fortifiée du temps des colonisateurs espagnols. Même branle-bas le matin en métro vers le centre. Les entrées et sorties de métro sont spéciales. Il y a plein de monde qui ne le prendront jamais (trop cher) mais profitent de l'affluence autour pour tenir leur commerce. La visite de la ville emmurée fut un moment de répit dans le tumulte de Manille. On se serait cru dans une Espagne lointaine un peu poquée. Rues en pavées, architecture particulière, etc. On prend dans quelques heures le bus de nuit vers Legazpi, dans le sud de l'île de Luzon.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par Line (de sa campagne)
le 23/03/2014 à 13:12:52
En cas de doute, s\'abstenir... Vous faites bien de rester en sécurité. Quelle tristesse de voir ce petit monde dehors pour la nuit.
Ici ce matin -15 et beau soleil par contre.
Départ pour où????
XXXXXXX
Par Renée & Jean-Pierre
le 23/03/2014 à 15:03:17
Départ pour Legazpi, sud de l\'île de Luzon (la même que Manille).
JP
Par Michel April
le 23/03/2014 à 15:06:36
Ouin! Ne prenez pas trop de risques!!! Sacrez votre camp de là!!! A+
Par guill
le 23/03/2014 à 15:23:08
Encore moi ,un peu de météo,un typhon se forme dans l\'océan indien, après un coup d\'oeil sur la carte , vous êtes assez loin. Pour plus de sécurité vous pouvez marcher dos à dos. Bisou
Par Renée & Jean-Pierre
le 24/03/2014 à 00:35:51
Salut Gill,
Ce n\'est pas du tout la saison des typhons ici. C\'est plutôt à l\'automne que ça se passe.
J-P
Par Renée
le 24/03/2014 à 00:40:09
Ici, c est un typhon humain ! C est rough . J ai hâte de sortir d ici .
Par michelle t
le 24/03/2014 à 05:30:59
Nous aussi, on a hâte que vous sortiez. Bye.
Par Pierre Lavallée
le 24/03/2014 à 16:15:31
Moi aussi, j\'ai détesté Manille lorsque j\'y suis resté deux jours. À éviter...
Par Annick T
le 25/03/2014 à 18:26:30
bonjour vous deux, question: savez-vous d\'où vient l\'expression n\'a pas d\'odeur ? Soyez prudents,bisous
Par Annick T
le 25/03/2014 à 18:27:53
correction du dicton: l\'argent n\'a pas d\'odeur
Par Jo D
le 27/03/2014 à 06:27:48
Salut! J\'vais essayé de lire vos articles régulièrement votre blogue c\'est capoté :)

Sur une autre note...urine de pipi...wow même les toilettes de la station des (s)ports sentent pas ça!

En tout cas, je souhaite que vous trippiez plus à Legazpi mais dites vous qu\'aller à Manille vous en avez pas juste retiré du négatif ça doit amener à réflexion voir les gens dans la misère comme ça autour de soi et on se sent redevable/privilégié j\'imagine...

Bien hâte de vous revoir en juillet! J\'vais vous réécrire d\'ici mon départ!
Par Renée
le 27/03/2014 à 07:53:22
Très contents d avoir de tes nouvelles . Oui , Legazpi , c est un peu mieux . Tu pourras en lire un peu plus dans notre prochain texte qui devrait sortir bientôt . On travaille la dessus présentement . On te souhaite un super beau voyage . Profites en ! On se revoit en juillet .

Laisser un commentaire

Renée & Jean-Pierre

Note: 4,3/5 - 37 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)